Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 17:50

 

Je les aimais bien tout les deux, pour moi ils formaient LE couple idéal. Amour absolu sans tâches, deux adorables enfants, ils avaient tout pour plaire et pourtant leur divine idylle s'est arrêté au bout de 14 ans de vie commune. Le beau Johnny aurait eu des aventures multiples et la belle ne le supporterait plus.

 

Des gens au fond bien ordinaires, qui comme tout le monde ont des défauts et des qualités. En espérant que la séparation ne sera ni douloureuse pour l'un comme pour l'autre et que leur enfants n'en souffriront pas trop,.

 

Mais c'est quand même bien dômmage.

Repost 0
Published by rosechocolat - dans ACTU PEOPLE ON-OFF
commenter cet article
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 17:16

Les vacances arrivent avec leur lots de petits bobos en tout genre, entre la petite qui a le mal des transports, Paulo qui s'est égratigné en allant dans les ronces et les méga coups de soleil en passant par les coups de chaleurs, les gastro et j'en passe. Il nous faut absolument dans nos bagages une trousse de secour, celles qui nous parent aux premières urgences.

 

Je vais donc vous dire ce que moi je met dans la mienne

.

J'ai une paire de cizeau, un antiseptique en spray, des compresses stériles, un rouleau de sparadrap, des pansements de tailles différentes, un rouleau de pansement anti-frottement (ça évite d'avoir des ampoules dans nos chaussures de rando), des bandes (une petite et une moyenne), une pince à épiler et une gel antibactérien pour l'hygiène des mains.

Lorsque je pars en vacances, j'y rajoute

une crème antidémangeaisons (Apaysil), antihématome tel que Anirgel, un anti-inflammatoire (Voltarène) et pour apaiser les brûlures, l'incontournable Biafine.

Je prend soin de prendre avec moi un thermomètre, un médicament contre les douleurs (dentaires, courbatures, règles douloureuses, migraines...) pour ma part c'est de l'Ibuprofène, (demander au pharmacien quelque chose de moins fort pour les enfants en bas age), un collyre et évidemment un petit truc pour soigner les mals des transports.

 

 

 

 

 

  Et si je n'ai pas le courage de me constituer une trousse d'urgence, je me rend chez le pharmacien ou dans une grande surface et j'achète des trousses prêtes à l'emploi : Mercurochrome, Hansaplast.

 

Après ça, vous pouvez partir tranquille

 

  text

 

 

 

Repost 0
Published by rosechocolat - dans bien-être
commenter cet article
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 13:35

Les sprays vitalités sont des eaux de soin qui procurent un bon coup de fraîcheur sur le corps lorsqu'on les vaporisent. Utilisées après la douche ou le sport elles sont l'alliée idéale pour  donner une sensation vivifiante.

Elles peuvent aussi être vaporisée sur les jambes afin de les soulager d'une journée shopping, ou bien encore sur le haut du corps pour le tonifier.

 

L'astuce pour un effet hyper rafraîchissant : Placer le flacon 20 mn au réfrigérateur, cela dope l'effet frais.

 

Et si on veut parfumer délicatement nos oreillers, on n'hésitera pas de pschitter.

 

3 eaux bien sympathiques que je vais vous mettre par ordre de prix

Vitalité Océane, Daniel Jouvance : 24 euros

Eau des Bienfaits, Roger & Gallet : 31,50 euros

Eau Océane, Biotherm : 43,90 euros

 

 

 

 

 

mes sources : femmes actuelles, Daniel Jouvance

 

Repost 0
Published by rosechocolat - dans bien-être
commenter cet article
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 12:46

 

Bonjour,

 

aujourd'hui un petit article sur la mode et les collections été 2012.

Parmis de nombreuses marques j'ai sélectionné Caroll. Marque phare des petits pulls en maille qui ont fait leur réputation, aujourd'hui ils se diversifient et nous proposent de sympathiques fringues qui seraient dômmage de laisser dans nos placards. Leur collection est à la fois chic, casual tout en restant féminin.

 

J'ai choisi ces deux photos car même si elles restent sobres, on peut en ajoutant quelques accessoires (collier, bracelets...) les rendre un peu plus rock.

 

 

allez à + pour d'autres idées fringues

 

 

Repost 0
Published by rosechocolat - dans MODE ROCK&FASHION
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 18:12

 

 

  Les Guns'n'Roses je les connais depuis l'âge de 20 ans, ils m'ont fait rêver et lorsque j'ai appris qu'ils se séparaient j'en avais eu la gorge nouée.

Alors lorsque j'ai appris que Les Guns'n'Roses étaient de nouveaux à l'ordre du jour, j'ai sentie un élan de renouveau. Ce que je ne savais pas, c'est que ce n'était plus les mêmes musiciens, seul Axl Rose était là.

 

Par des gens que je connaissais, Pour eux le groupe sans les autres musicos ce n'était pas du Guns'n'Roses, mais juste un groupe de rock parmis tant d'autre.

J'étais presque déçue...et si c'était vrai, si les musiciens n'étaient pas à la hauteur ?... Par chance j'ai découvert un blog sur over-blog qui retrace la tournée des Guns'n'Roses  suite à leur dernier album. De ce pas je décidais de suivre d'un peu plus près ce que ça donnait. Pour ma part c'était ok.

 

Je profitais donc d'être allé au concert deToulon pour me rendre à l'évidence : non, ce ne sont plus les mêmes musiciens, seul Axl est là.

Oui ils donnent tous de eux mêmes et jouent avec leur tripes.

Oui les musiciens qui recomposent le groupe sont bons et non je ne regrette pas d'être allé les voir (bien au contraire).

Puis la reprise de leurs vieux tubes étaient à l'ordre du jour, donc que du bonheur.

 

Avis à ceux et celles qui se sont mis à les critiquer depuis leur recomposition :

Avant de juger et de dire n'importe quoi, il faut d'abord écouter, regarder et après, seulement après on peut se faire une opinion.

 

Si desfois tout comme moi, vous voulez vivre leur tournée date par date comme si vous étiez en direct, je vous met le lien du blog que j'ai découvert sur over-blog.

 

 

http://gnrlies.over-blog.com,

 

je vous dis à bientôt pour de nouvelles news musicales

 

 text

Repost 0
Published by rosechocolat - dans PLANETE ZIK
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 15:50

 

 

 

 

Le concert des Guns'n'Roses a été pour moi un véritable choc électrique, Il a été le  déclencheur de mon trop plein d'émotion, j'ai ouvert les yeux sur  la réalité de ma vie morose et triste

J'ai enfin pris conscience que j'avais perdu deux ans de ma vie a espérer je ne sais quoi de mon sois disant "mec".

 

 Pourquoi il a fallu que ce soir ce soir là et ce groupe là ?

C'est simple les Guns'n'Roses m'ont fait faire un bond de 20 ans en arrière (je les avais vu au parc de Vincenne à Paris), à une époque où j'étais encor jeune, fraîche et pleine de vie. Où je voulais bâtir une vraie vie de famille faite de joies et pleins de promesses. Mais malheureusement la vie n'est pas toujours rose et nous n'avons pas toujours ce que l'on voudrait. Après la naissance de mon fils et un divorce douloureux mais inévitable, je me suis moins occupée de moi.

Ensuite j'ai rencontré celui avec qui je pensais finir mes vieux jours mais aujourd'hui je m'apperçois que pendant ces deux dernières années il m'a prit pour une véritable conne, me laissant espérer  quelque chose qui n'arrivera jamais.

Les insultes, les réflexions et la peur de ne pas savoir quelle sera sa réaction pour telle ou telle chose m'ont mis le doute sur mes sentiments.

Jusqu'à il y a une semaine où il m'a dit une phrase qui m'a profondément marquée.

 

 En allant voir ce groupe que j'adore, j'ai réussi à franchir le pas et à sortir moi aussi de mon côté sans l'avertir, ! De ce soir là, je m e sens plus forte et je sais maintenant où j'en suis. J'ai enfin réalisé qu'avec lui c'est une histoire qui se termine, je ne veux plus être la gentille fifille  qui attent désespéremment que son "mec" rentre, je veux vivre, me faire plaisir, je veux retrouver cette fraîcheur d'avant, je veux de nouveau plaire, me sentir plus libre.

Mon fils est maintenant grand et il peut de tem ps à autre rester seul à la maison, je n'ai plus à chercher quelqu'un pour le garder alors oui je veux en profiter.

 

Ces deux derniers jours, j'ai encor pleuré, non pas de peine mais de joie. Je suis encor sur un petit nuage et est toujours les images du spectacle qu'ils ont donné, j'ai toujours leurs chansons en tête et l'image d'Axl Rose toujours aussi sexy...hum....

Je veux garder au plus profond de moi, cette énergie qu'ils m'ont apportés le temps d'un concert, et cette libération que j'ai éprouvée quand j'ai repris  leurs chansons à tue-tête et tant pis si ceux sont de nouveaux musiciens, c'est pas grave ; le coeur et les émotions y étaient.

 

Je n'ai qu'un seul mot à dire aux Guns'n'Rose : merci

Repost 0
Published by rosechocolat - dans VIE DE FEMME
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 15:50

guns-n-roses

 

Je vais couper mon histoire en 3 parties pour rendre la lecture de mes articles plus aisé. Dans celui-ci je raconte comment j'ai pu aller les voir en concert, dans le second je parlerai de mes émotions et de ce qu'il en est ressorti et dans le troisième, des nouveaux musiciens du groupe et de ce que j'en pense.

 

  Le 19 juin 2012 aura été une soirée inoubliable, j'ai eu la chance de pouvoir allé au concert des Guns' n' Roses. Je dis la "chance" car rien n'était gagné d'avance. Comme je l'avais dit dans l'un de mes articles précédent (METAL OR NOT METAL ? ) ça fait longtemps que je ne me tenais plus informée de la scène musicale, en tout cas la mienne et de ce fait je n'avais pas pu économiser pour prendre la place et m'organiser pour dormir chez quelqu'un ! ou à l'hôtel ! (j'ai pas de  voiture !)

 

Le 18 au soir alors que je me rongeais les sang en pensant au lendemain, j'ai eu la grande surprise venant d'un ami d'avoir une place gratuite pour les Guns'n'Roses, j'en revenais pas ! Est ce que le bon Dieu m'aurait entendu ? Peut-être que oui puisque dans la foulée il me proposait de me ramener le soir jusqu'à chez moi !!! mais non je vous rassure pas Dieu ! ...le copain.

 

Me voilà donc le 19 au soir, devant le Zenith de Toulon, excitée comme une puce. Je suis avec mes amis, nous discutons zik et je me sens un peu perdue ! Ils sont au courant de tout, je ne suis au courant de rien. J'ai l'impression d'être une minotte à côté d'eux et pourtant nous avons tous le même âge !

Nous entrons. Il fait  chaud, très chaud. Dans la salle c'est carrément la fournaise.

 

  La première partie est un  groupe français, c'est pas mal .

 Entracte... la première partie est fini. On sort de la salle, nous sommes déshydratés, j'ne veux pas de bière et on a pas droit à avoir des bouteilles en plastique sur soi, obligée donc d'aller au w.c pour boire au lavabo ! c'est d'un chic...

 

Ça y est, c'est l'heure de rentrer dans la salle et de retrouver nos marques. On essaie le plus qu'on peut de se rapprocher de la scène. L'attente est longue, je commence à avoir mal aux jambes et au dos, là je sais que je me fais vieille  lol !

Mais les Guns'n'Roses rentrent enfin en scène et je suis si je puis dire "au 7ème ciel".

 

 

 

Suite au prochain article

Repost 0
Published by rosechocolat - dans PLANETE ZIK
commenter cet article
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 08:30

Nous allons continuer cette page sur l'histoire de la mode et les marchandes de mode en espérant que ces articles vous plaisent.

 

L'INSPIRATION

La patronne faisait la réputation de la boutique puisqu'elle concevait et élaborait les nouveaux modèles. Pour cela elle pouvait s'inspirer de tableaux, de  protraits de grandes figures de l'histoire ou de répertoire de formes qu'elle s'échinait tout simplement renouveler.

 

LA CREATION

Les deux premières

Dans un atelier de marchande de mode il y a ce qu'on appelle les deux premières, l'une qui est la patronne s'occupe de la  parure et donc est l'artiste par exellence, elle est la mieux payé et impose ses volontés allant même jusqu'à faire des caprices.

Quand à la deuxième que l'on appelle "formière", elle construisait l'armature des créations, comme les chapeaux.

 

L'apprêteuse et la garnisseuse 

L'apprêteuse revêtait le squelette de tout ce qui constituait sa matière visible et sa couleur fondamentale (fond de chapeau), la garnisseuse quand à elle achevait enfin de lui donner sa singularité en ajoutant l'ornementation.

 

 

LA SUPERSTITION

Avant la livraison, les ouvrières sacrifiaient à un étrange rituel : elles crachaient dans le fond du chapeau afin qu'il plaise.

Paraît-il que plus on avait craché, plus on était certain que le chapeau ne reviendrait pas. De ce fait on le faisait circuler dans tout l'atelier et chaques demoiselles se devaient de faire ce sacrifice. Si le chapeau n'était pas accepté par le client, on invoquait le manque de salive.

Mais la superstition des modistes ne s'arrêtaient pas là, elle touchait aussi les épingles qu'il fallait bien se garder de laisser dans les noeuds ou les dentelles d'un chapeau : une seule épingle oubliée lui portait malchance et le faisait refuser !

Repost 0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 08:30

marchandesdemode500

 

Au 19ème siècle, on pouvait dire soit "marchande de mode" soit "modiste", ainsi on pourrait dire que "marchande de mode" est le nom élégant et "modiste" est le nom populaire. Un peu comme si on disait : aide ménagère parce que c'est mieux que de dire "femme de ménage" qui est plus commun.

 

Tandis qu'à la deuxième moitié du 19ème siècle les "grisettes" s'entassaient à l'abri des regards, les modistes s'affichaient avec fierté dans des maisons florissantes.

Qui donc est plus au courant de la mode que la marchande de modes qui l’invente ? Elle est à la fois artiste, chef d’entreprise, esthète … Elle vend en particulier des rubans, gazes, bonnets et ornements.

A l'intérieur du salon d'essayage il y régnait une ambiance éminement féminine, c'était avant tout un lieu de  plaisir où les élégants et les élégantes pouvaient choisir des modèles exposés sur pieds.

Bien souvent accro à la mode, les clients s'y laissaient faire l'article du dernier jupon à la mode ou bien de la fine dentelle qui évidemment était d'une qualité exceptionnelle !.

La marchande de mode vendait en particulier des rubans, gazes, bonnets et ornements, ainsi les clientes exprimaient leur préférences et leurs exigences, elles donnaient les détails de la robe qu'elle souhaitaient voir agrémenter par la modiste.

C'est à partir de ces indications que cette dernière exerçait son imagination et donnait naissance à un nouveau vêtement "à la mode".

tableaudeparistomeIIImarchandesdemode300detailclair

 

La diffusion des modèles

A l'origine, les modistes diffusaient leurs créations sur des poupées, que dans son Tableau de Paris (1783), Louis-Sébastien Mercier appelle "prototype inspirateur qui passait de Paris à Londres tous les mois et allait de là répandre ses grâces dans toute l 'Europe."

Puis vint la création de revues de mode, comme le journal des dames et de mode fondé en 1797.

 

Plusieurs executrices pour une seule boutique

 Différentes exécutrices s'affairaient dans les boutiques de marchandes de mode. Elles jouissaient toutes d'une situation privilégié et de salaires revalorisés, sauf peut-être pour celle des "trotteuses" qui payaient leur apprentissage en faisant la commission. Les apprêteuses quant à elles gagnaient pour leur part de 200 à 600 francs par an tandis que les premières touchaient de 1500 à 2000 franc en plus du repas pris à table avec la patronne ce qui était un grand privilège..

 


Dans le prochain article je vous parlerai d'où venait leur inspirations.

 

j'ai pris mes sources dans Wikipédia, Le magazine : Nos ancêtres Vie et métiers et sur paperblog.fr


 

à bientôt

Repost 0
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 08:30

Hello,

 

Aujourd'hui nous allons parlé des marchandes de mode, je découperais ce sujet en plusieurs parties car il y a en beaucoup à dire, ainsi pour rendre la lecture aisée j'ai préféré faire des textes courts.

 

Les "modistes" incarnaient l'élite de la création textile.

 L'activité des marchandes de modes, plus communément appelées modistes, se développa avec l'importance inégalée donnée aux apparences au 18ème siècle. Dans leurs boutiques, elles créaient et proposaient quantité de vêtements, de chapeaux, de frivolités et d'accessoires. Ces parures, alors rassemblées sous l'appellation de "modes", pouvaient satisfaire le moindre désir des élégants. Ce métier était une activité presque exclusivement parisienne, les nouveautés en matière de mode ne parvenant en province qu'avec des mois de retard.

 

Au tout début de la naissance de ce métier qui par la suite fut exclusivement féminin était exercé par des hommes, ce fut Louis XVI qui demanda la création d'une nouvelle corporation entièrement féminine. C'est en 1776 lorsqu'il y eut l'abolition des corporations que les métiers de la mode assistèrent à la percée décisive du sexe dit "faible".

  robe très en vogue en 1776

 

On n'entrait pas dans la mode, on y était né

Leur inventivité, leur liberté et surtout leur prestance les distinguaient des simples couturières. Une modiste par exemple ne pouvait pas se permettre de paraître négligée ou d'être vue dans une rue "en cheveux", c'est à dire sans chapeau comme les couturières, avaient l'habitude de l'être.

Outre leur clientèle, leur maintien et leur tenue, le nombre restreint de modistes les confortait dans leur position sociale plutôt élevée. En effet en 1774 on comptait seulement une vingtaine alors qu'il  y avait 3000 couturières !

Les modistes étaient pour la plupart issues du  milieu de la petite bourgeoisie, et bon nombre d'entre elles avaient réussit à s'installer dans ce métier grâce à leurs relations. Leur savoir sur l'usage de la haute société leur permettait de mettre à profit les relations familiales pour développer leur clientèle. Souvent des enfants ou des épouses de merciers poursuivaient la carrière familiale en devenant marchandes de modes.

 


 

Dans le prochain article je vous parlerais de ce que l'on pouvait trouver chez la modiste, l'ambiance qui y régnait, leur salaire et comment se faisait la diffusion des modèles.

 


 

 

A Bientôt

 

Repost 0

Présentation

  • : Les news de rosechocolat
  • Les news de rosechocolat
  • : La recette de mon blog : Une pincée de tendances mode fashion et rock, un brin de bien-être et de beauté, un soupçon de loisirs, 1 gramme de cuisine et une bonne dose de zik ainsi que les sujets d'actualité pour les petits budgets et les femmes rondelettes. En mélangeant le tout on obtient un joyeux bazar prêt à être dévoré ! (sourire)
  • Contact

Texte Libre

Recherche

MOMENT D'EVASION

eo8FD

 

 

j'ai soif !

barman