Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 19:07

 

Roseline Bachelot a déclaré lors de la manifestation  le mariage pour tous " qu'être gay-friendly n'est pas une condition suffisante, c'est une condition nécessaire pour être élu à Paris "

 

Doit-on trouver cette phrase choquante ou réaliste ?

Ou bien....les deux ?

 

Je me posais déjà la question lors de mon  précédent article si la manifestation du mariage pour tous était un élan de solidarité ou si c'était un phénomène de mode MANIF MARIAGE POUR TOUS : Elan de solidarité ou phénomène de mode ?

Aujourd'hui je me demande si ce n'est pas une simple manoeuvre politique pour réunir le maximum de voies afin de se faire élire, quelle stratégie judicieuse si c'est effectivement le cas ! En effet après la déclaration faite par Roseline Bachelot, tout porterait à croire que pour être bien vue de la majorité politique et espérer accéder à un poste important, il est  nettement préférable de suivre le mouvement, comme le ferait un mouton et son troupeau.

 

Les politiciens se joueraient-ils de nous,  ? Seraient-ils purement égoïstes en ne pensant qu'à leurs propres intérêts et leurs propres victoires ? Serions nous que des objets d'études dans leur stratégie politique pour accéder au trône ? Quelles est leur réelles motivations ? Sont-ils effectivement pour ce soucis d'égalité ou bien sont'ils vicieux en proposant un texte de loi qu'ils défendent pour bien se faire voir d'une partie de la population ?

 

 

J'ai trouvé un texte qui pour ma part mérite réflexion, il s'agit d' une lettre ouverte à Monsieur François Hollande écrite par Olivier Boulnois, philosphe et directeur d'études à l'Ecole pratiques des hautes études et dont en voici un extrait qui en dit long sur les questions que l'on pourrait se poser sur le mariage pour tous et l'adoption

 

Jusqu’ici, le mariage visait à protéger l’enfant, pour lui permettre d’avoir un père et une mère. Mais le projet met au centre la toute-puissance des parents : le désir d’enfant, devenu "droit à l’enfant". S’interroge-t-on sur ce que deviendra un enfant qui n’existe qu’à partir du droit des adultes ? Quelle indifférence cela représente pour son épanouissement et sa liberté ?

 

Ici, on décide qu’un enfant adopté ne sera pas élevé par un père et une mère.

 

Nous connaissons tous des situations où un enfant ne connaît qu’un seul de ses parents biologiques. Dans le cas d’un décès, je n’ai jamais vu un orphelin dire que, s’il en avait le pouvoir, il préférerait ne pas connaître le disparu. Dans les familles monoparentales, je n’ai jamais vu un enfant dire que son père ou sa mère absents ne lui ont pas manqué.

 

Si vous avez des commentaires à faire sur l'article, n'hésitez pas à poster. Je ne mords pas !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by rosechocolat - dans JE PHILOSOPHE...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les news de rosechocolat
  • Les news de rosechocolat
  • : La recette de mon blog : Une pincée de tendances mode fashion et rock, un brin de bien-être et de beauté, un soupçon de loisirs, 1 gramme de cuisine et une bonne dose de zik ainsi que les sujets d'actualité pour les petits budgets et les femmes rondelettes. En mélangeant le tout on obtient un joyeux bazar prêt à être dévoré ! (sourire)
  • Contact

Texte Libre

Recherche

MOMENT D'EVASION

eo8FD

 

 

j'ai soif !

barman