Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 19:32

 

 

 

Aujourd'hui on va parler d'énergumènes qu'on préfererait éviter : LES PROFITEURS (euses)

 

Dans la vie de tous les jours il y a des gentils et des méchants, des personnes qui seraient prêts à vous aider et d’autres prêts à profiterais il y a aussi deux sortes de profiteurs, les premiers sont les profiteurs du dimanche donc les faux profiteurs, ceux-là en général  ne profitent pas de quelque chose ou de quelqu’un systématiquement, par exemple : « comme il devait descendre en ville avec sa voiture, j’ai profité de lui demander s’il était possible qu’il m’y emmène pour mon rendez-vous », ça c’est le profiteur du « dimanche ».

Ensuite il y a le profiteur « profiteur », Alors ce dernier c’est celui qui profite (qui exploite) abusivement de la générosité ou des largesses d’autrui et ce sans aucuns scrupules. Exemple « Fait attention à lui, ce mec trouve toujours le moyen de se faire inviter à manger, c’est un profiteur. »

Le profiteur comme on peut voir aussi comme un manipulateur prend beaucoup de notre énergie mais ne nous apporte rien en retour, en général il joue sur nos cordes sensibles, il presse sur le bon bouton, actionne le levier qui sait nous mobiliser. Il peut jouer avec les sentiments comme l’amitié par exemple. Si par exemple on est quelqu’un de très sincère et qui met l’accent sur la confiance humaine, c’est sur ces deux sujets qu’il tiendra un discours, il vous dira que la grande amitié, la confiance absolue sont des valeurs essentielles pour lui… Mais en fait il n’en est rien c’est juste pour mieux être servi ou dissimuler des comportements très opposés au discours !

 

Avec l’expérience de la vie, on arrive plus ou moins à les repérer mais dans la force de la jeunesse on passe souvent à côté et on se fait avoir. Pour peu qu’on a un manque de confiance en soi, qu’on est gentil et sincère, qu’on définit  les relations humaines comme importantes dans notre société et donc par conséquent qu’on est prêt à rendre service parce-qu’on a tout simplement le cœur sur la main ; le profiteur vous repère de suite. Vous devenez alors sa proie.

Il sait qu’avec vous, il pourra tirer profit de n’importe quelle situation, il vous mentira et vous n’y verrez que du feu.

Prenons un exemple :

Vous partager les mêmes cours. Après avoir étudié scrupuleusement chaque élève, il saura que c’est vous, celui ou celle qui est la plus fragile mais aussi le ou la plus gentille, celle ou celui qui a du mal a dire NON. Il fera en quelque sorte de devenir votre « copain » ou « copine » et sera très gentil avec vous, un peu trop d’ailleurs. Au début rien de spécial, tout es beau tout est rose. Et puis au bout de quelque temps, il vous demande si vous pouvez lui payer le Mc Do parce qu’il n’a plus d’argent. Vu que vous savez ce que c’est que de ne pas être riche, il vous sera normal pour vous d’accepter de lui rendre ce service. Enfin vous vous voyez le week-end, il vous paie le Mc Do. Jusqu’à là tout va bien. Puis bien plus tard il vous redemande de lui payer le Mc Do par faute d’argent, vous le faite ; il vous demande aussi delui acheter un jeu, vous le faite. Et puis ça continue et vous gentil que vous êtes vous n’arrivez toujours pas à dire NON.

 

 

 Ne pas rester sans parler

Sauf qu’un jour, vous vous apercevez qu’il ne vous reste plus grand-chose sur votre compte en banque, forcément il vous doit 3 Mc Do et 2 jeux. Soit pas loin de 90 euros. Impossible de cacher à vos parents que votre compte est a sec (9 €c’est peu, les paiements par carte sont refusés et impossible de retirer cette somme au guichet), comment pourraient-ils comprendre que vous ne pouvez pas vous payer un pain chocolat à 0,90 cts alors que normalement il devrait y avoir 50€.

Dur dur n’est-ce pas ?

Dans cette situation il est impossible de se taire. Bien sûr pas tout les parents réagissent de la même façon. Certains s’emporteront très vite et referont sentir leur mécontentement, là le seul moyen c’est de faire  profil bas et attendre que la tempête soit calmé pour revenir sur le sujet. Et puis il y a d’autres parents qui malgré leur colères, seront sévères mais chercheront aussi à comprendre qu’est qui vous a poussé à être comme ça avec lui (profiteur). Mais ne vous attendez pas à des calinous, vous êtes grands et responsables de vos actes.

 

 

Ma gentillesse me fait défaut et je ne veux plus être tenté de « lui rendre à nouveau service »

Je laisse mes parents gérer mon budget, la solution est que je retire ce dont j’ai besoin (bus, repas, argent de poche pour le coiffeur par exemple) je laisse l’argent et ma carte bancaire à mes parents. Ainsi ça sera eux qui me donneront chaque jour pile poil se dont il me faut, exemple : un billet de 5 € pour le repas.

 

 

Prendre des distances avec son profiteur

Lui faire comprendre que ça y est il a bien profité de vous, mais que c’est terminé il va falloir qu’il se trouve une autre proie. Que pour vous, rendre service ça va dans les deux sens et n’ont pas que dans un seul. Que vous êtes quelqu’un de gentil mais que vous savez aussi mettre un terme à une soi-disant amitié.

Attention : il peut vous faire le coup de la victime éplorée, de celui qu’on ne comprend pas, que personne ne veut de lui et que vous l’abandonnez etc.…

Mettez vous en tête qu’il n’en ait rien, c’est juste qu’il n’a pas envie de perdre sa proie. C'est-à-dire « vous »

 j'en ai marre, personne ne me comprend

 

Ca ne va pas être facile car bien sûr vous vous sentez coupable de laisser celui qui était tout le temps avec vous, vous avez peur de prendre une mauvaise décision. Il faudra être alors fort, tenace et surtout insensible. N’oubliez pas qu’il a profité de votre gentillesse pour manger à l’œil et avoir des jeux que jamais sans vous il aurait pu se payer. Rappelez vous aussi qu’il ne vous a pas remboursé et qu’il ne vous remboursera sans doute jamais.

 

Sachez l’affronter en ayant pas peur de lui dire pour la première fois : NON. STOP. TERMINE

 

_________________________________________________________________________________

 

Cet article s'adresse autant aux garçons qu'aux filles, ça peut être une fille qui profite d'un garçon (oui ça arrive !), d'une fille qui profite d'une autre fille en lui faisant croire que c'est sa meilleure copine, un garçon qui profite d'un autre garçon en lui faisant croire que c'est un super copain (c'est le cas dans l'article) ou bien un garçon qui profite d'une fille.

 

Faire attention de ne pas confondre "profiteur du dimanche" et vrais profiteur. Le vrai profiteur on s'en rend compte au bout d'un moment quand on sent que quelque chose ne tourne pas rond avec cette personne et vous. Vous êtes trop souvent sollicité, surtout si l'argent est au milieu.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by rosechocolat - dans scolarité - étude - ado
commenter cet article

commentaires

nouveau maillot de foot 24/03/2016 07:39

Nous vous remercions de l'article, nous donner un bon avertissement,
Parfois il faut savoir dire NON!!!

Présentation

  • : Les news de rosechocolat
  • Les news de rosechocolat
  • : La recette de mon blog : Une pincée de tendances mode fashion et rock, un brin de bien-être et de beauté, un soupçon de loisirs, 1 gramme de cuisine et une bonne dose de zik ainsi que les sujets d'actualité pour les petits budgets et les femmes rondelettes. En mélangeant le tout on obtient un joyeux bazar prêt à être dévoré ! (sourire)
  • Contact

Texte Libre

Recherche

MOMENT D'EVASION

eo8FD

 

 

j'ai soif !

barman