Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 12:38

imagesCA925QSX.jpgPlus d'une fois je me suis posé la question, dois je mettre mon fils au lycée pro ou bien au cfa, quelle est la différence ? est ce que les cours sont plus poussés au lycée ou c'est pareil ? le rythme plus soutenu ou idem...

 

Bien commençons par le commencement ;

vous n'avez pas beaucoup d'argent, la vie est de plus en plus chère, votre enfant aspire à un métier qui demande une tenue professionnelle et un moyen de locomotion car vous évidement vous n'avez pas de voiture, ni de deux roues et que lui va avoir des jours où il travaillera le soir.

 

deuxio

On sait que le lycée pro choisi est la crème des crème pour cette profession et que nous sommes à 100 % sûr qu'il sera bien formé.
Il fera seulement 2 stages de 15 jours dans l'année histoire d'évaluer ses compétences et le reste  se fera au sein du lycée dans les restaurants pédagogiques.

Seul ombre au tableau, le dit lycée pro exige une tenue de lycée : costard acheté auprès du tailleur qui travaille avec l'établissement, (comme les gamins qui vont dans les collèges britanique), + évidemment la  cravate, des chemises(mrd, il n'a que des tee-shirt d'ado !), chaussure classique et surtout chaussette noires (mrd...il n'a que des blanches).

Si on rassemble le tout on en a pour la coquette somme de 300 euros (costard + tenue professionnelle), les chemises, cravates et chaussures étant à part nous devons les acheter+ les chaussures, on atteint les 450 euros, suivi évidemment de la mallette professionnelle et nous arrivons à 500 euros !!!

On nous dit que le conseil régional  remboursera une partie des frais, sauf que là ça fait deux mois et ils n'ont toujours rien remboursé !!!

 

tertio

Le cfa n'est pas bien loin de chez nous, même temps de trajet que pour aller au lycée pro, il n'y a qu'une semaine de cours et le reste du temps se passe chez l'employeur.

Pas de tenue spécifique , seule la tenue professionnelle est demandé ainsi que le matériel. De plus ça lui permet de rentrer dans la vie active de suite, d'être moins chouchouté, et surtout d'avoir un peu d'argent pour ses besoins perso (coiffeur, vêtement, coca...).

Seule ombre, il faut trouver un employeur qui accepte de signé un contrat d'apprentissage et ça c'est pas toujours gagné d'avance, d'autant que le frein est : le moyen de locomotion.

 

quarto

dilem entre le lycée pro et le cfa, j'opte finalement pour le lycée.

 

cinq

je regrette un peu de l'avoir mis là bas, pas assez d'argent pour l'emmener tout les deux mois chez le coiffeur, pour lui acheter un parka qui soit en harmonie avec son costume, l'achat de chemises à manches longues ne peuvent pas se faire non plus....bref je pense que si on a suffisamment d'argent devant soi pour assumer les frais scolaires, on peut le mettre dans celycée mais si par contre on est un peu à sec, il est préférable de le mettre en cfa.

 

conclusion

tout est question d'argent.

 

et vous qu'en pensez vous ?

Partager cet article

Repost 0
Published by rosechocolat - dans scolarité - étude - ado
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les news de rosechocolat
  • Les news de rosechocolat
  • : La recette de mon blog : Une pincée de tendances mode fashion et rock, un brin de bien-être et de beauté, un soupçon de loisirs, 1 gramme de cuisine et une bonne dose de zik ainsi que les sujets d'actualité pour les petits budgets et les femmes rondelettes. En mélangeant le tout on obtient un joyeux bazar prêt à être dévoré ! (sourire)
  • Contact

Texte Libre

Recherche

MOMENT D'EVASION

eo8FD

 

 

j'ai soif !

barman